Des crêpes pour la Chandeleur

Bonjour à tous !

Ce week-end, nous célèbrons la Chandeleur et pour l’occasion je vous propose une recette de crêpes sucrées !

Mais avant toute chose, je me suis demandée que fête-t-on à la Chandeleur, et qu’entend-on par ce mot ?

Littéralement, la Chandeleur est la « Fête des chandelles » et renvoie à une célébration de la lumière dans différentes religions.

À l’origine, il s’agit d’une fête païenne,  la festa candelarum, au cours de laquelle les Romains honoraient le dieu Pan, divinité mi-homme mi-bouc, afin qu’il assure la protection des bergers et de leurs troupeaux.

Au Vème s. de notre ère, le pape Gélase Ier christianise cette fête et la fixe au 2 février, soit 40 jours après la naissance de Jésus (après Noël). Cette date commémore la présentation de ce dernier devant le temple à Jérusalem. Ce jour-là, les fidèles allument des cierges et les ramènent chez eux, d’où son appellation comme « Fête des chandelles ».

Dans d’autres religions anciennes, celtique ou nordique, la Chanledeur, aussi appelée « chandelours », renvoie au retour de l’ours après sa période d’hibernation. Malgré l’interdiction par la religion chrétienne de célébrer ce culte païen, des fêtes sont organisées dans certaines régions de France au XIIème siècle et incluaient des danses, des chants avec des déguisements. On ouvre ainsi la période carnavalesque 🙂

Pourquoi des crêpes ?

Durant les festa candelarumpremièrement, une procession de flambeaux clôturait les festivités et les Vestales, prêtresses de la déesse Héra, distribuaient des galettes à base de blé de la récolte passée pour que la suivante soit fructueuse.

Cette distrisbution de galettes rondes se retrouve aussi dans la religion chrétienne, qui rappelle le Pape Gélase Ier offrant des « crêpes » aux pèlerins qui arrivaient sur Rome.

D’une manière plus symbolique, les crêpes, par leur forme ronde et leur couleur dorée, renvoient au disque solaire et appellent le retour du printemps et des jours qui grandissent de manière significative !

Assez blablaté, passons aux choses gourmandes !

Ingrédients :

  • 3 œufs
  • 500 ml de lait tiède
  • 250 gr. de farine
  • 1 sachet de sucre vanillé
  • 1 cuil. à soupe de rhum
  • 100 gr. de beurre

Comment faire ?

~ Dans un cul de poule, déposer les œufs avec le lait. Mélangez.

~ Ajouter la farine tamisée (le fait de la tamiser permet également d’incorporer de l’air, ce qui rend la préparation encore plus légère d’après Mercotte !) puis mélangez.
~ Faites fondre le beurre dans un bol, ajouter le sucre vanillé et le rhum puis mélangez.
~ Enfin, ajouter ce dernier mélange à votre préparation puis mélangez.

 ~ Laissez reposer la pâte une heure minimum avant de faire cuire.

Bonne dégustation
* ❤ *

Publicités