Carnet de voyage : La Drôme Provençale #1

Cadre & paysages

« Pas besoin de partir loin pour se sentir bien »

Cela a été ma devise durant ce (court) séjour. Car oui, on n’a pas besoin de partir à l’autre bout du monde pour profiter ! Et puis, la Drôme Provençale c’est grand mine de rien et il y a tant à voir et à faire en cette période estivale que quelques jours ne suffisent pas !

Nous sommes partis à Suze-la-Rousse, au sud-ouest du département à la limite avec le Vaucluse. Nous ne souhaitions pas faire beaucoup de route afin de ne pas perdre trop de temps et surtout, afin de limiter la fatigue … Le mot d’ordre du séjour a été : repos. Avec la canicule, nous n’aurions pas pu suivre un programme surchargé dans tous les cas …

Dans cette série d’articles « Carnet de voyage : la Drôme Provençale », je vous emmène avec nous découvrir nos villages de cœurs, nos belles adresses, nos visites et nos petits plaisirs »

Ce séjour n’était pas au programme de l’été. Mais les fortes chaleurs des dernières semaines et la fatigue accumulée depuis plusieurs mois nous ont finalement motivés à prendre quelques jours de repos bien mérité.

Quatre jours, trois nuits dans la Drôme Provençale : voilà mots pour mots ce que nous avons cherché et après de longues hésitations devant des chambres d’hôtes et des gîtes plus attractifs les uns que les autres. Nous avons porté notre dévolu sur le Moulin de Chamdurand, à Suze-la-Rousse, et sommes passés par la plateforme Booking.com pour notre réservation.

Le Moulin de Champdurand, Suze-la-Rousse

C’est en effet le Moulin de Champdurand qui a su faire la différence avec des petits détails auxquels nous portions une très grande importance : un petit déjeuner inclus, la présence d’une très belle piscine dans un jardin très bien entretenu, une chambre avec salle de bain très bien aménagée, un restaurant attenant, mais surtout, la possibilité de se faire masser. Le tout, dans notre budget. Bref, la tranquillité assurée.

La chambre d’hôte prend place dans une maison de maître datée du XIXème et située au bord du Lez, au nord du village de Suze-la-Rousse. Elle domine un vaste champ de cinq hectares arboré de fruitiers et de chênes truffiers, habillé d’une magnifique piscine en arc-de-cercle. Elle est entourée d’une haie de lauriers, lourds de fleurs blanches, roses, fushia… 🌸.

Photo de cet établissement dans la galerie
(photo par le Moulin de Champdurand, pour Booking.com)

Nous avons été adorablement accueillis par Maryline, la maîtresse des lieux, et menés à notre chambre. Gros coup de cœur pour la déco élégante mais aussi pour les produits régionaux présentés : savon Marius Fabre senteur lavande ou encore rose… Ils ne nous ont d’ailleurs pas laissés indifférents ! Je vous monterai !

Mais notre gros crush du séjour, cela a biensûr était le petit déjeuner de foliiiiie ! Chaque matin, Maryline propose une table gargantuesque.

  • Au menu, du sucré : plusieurs types de gâteaux, des croissants, des fruits, du pain – accompagné de différentes confitures, du miel ou encore de la pâte à tartiner – des fruits. Vous pouviez également vous servir du fromage blanc et l’agrémenter de céréales, de fruits secs variés, ou encore de fruits frais.
  • Au menu du salé, vous n’étiez pas en reste non plus : fromages, charcuteries, pain ou encore œufs …
  • En boisson, on vous servait celle de votre choix : thé, café, jus d’orange … De quoi être bien rassasiés !

Nous avons adoré cet endroit et vous recommandons vivement de vous y arrêter où de venir vous ressourcer en Drôme Provençale !

Sur la route

Sur notre chemin en direction du Moulin, nous sommes passés par de jolis villages dont je vous parlerai dans un prochain article ( 😉 ).

Tout au long du séjour, nous avons pris le temps de nous arrêter au bord des routes pour admirer les paysages et prendre quelques photos. Quel plaisir de rencontrer des champs de vignes à perte de vue ! Nous nous sommes même arrêtés sur les hauteurs de Grignan pour admirer le château de la Marquise à travers leur feuillage.

Nous avons également repéré un domaine viticole – le Domaine du Jas – que nous avions découvert au Salon des Vignerons Indépendants à Lyon, et avons décidé de s’y arrêter.

Le domaine du Jas se situe sur la route qui relie Grignan à Suze-la-Rousse et fait partie des appellations des Côtes du Rhône, Côtes du Rhône Villages et Côtes du Rhône Village Visan. Ce domaine familial, tenu par la famille Pradelle depuis des générations, regroupe 38 hectares de vignes cultivées en agriculture biologique depuis 2001. Les vins sont issus de différents cépages : Syrah, Grenache, Viognier ou encore Mourvèdre, Cinsault et Grenache blanc – des cépages plus confidentiels.
Nous avons été accueillis par Pierre Pradelle, qui tient aujourd’hui les rênes de ce vaste domaine. Nous avons retrouvé avec plaisir le vin que nous avions découvert durant le Salon des Vignerons Indépendants : le Syraphaël, qui est un assemblage de 95% de Syrah et de 5% de Viognier ; le Serre du Roule qui est un 100 % Grenache très fruité ; ou encore le Côte du Rhône Villages « Visan », composé de 80 % de Syrah et de 20 % de Grenache.

Résultat de recherche d'images pour "domaine du jas"

Adresse et ouverture du caveau :
2935 Route de Baume de Transit, 26790 Suze-la-Rousse ; 
Lun-Sam 10:00-12:00, 14:00-19:00

Nous avons aussi croisé quelques champs de lavandes encore en fleurs. La plupart avaient déjà été récoltés mais leur odeur était encore bien présente dans l’air, pour notre plus grand plaisir ! Nous avons aussi craqué par des petits produits à base de lavande, car on ne nous arrête plus ! (Je vous en parle bientôt 🙂 )

Mais si nous sommes arrivés trop tard pour les lavandes, nous avons néanmoins pu profiter des jolis champs de tournesol avant la récolte. Celui-ci me faisait de l’œil depuis notre arrivée et nous avons fini par nous y arrêter pour profiter du soleil couchant !

Un cadre comme on en rêvait : calme et apaisé, majestueux par son architecture et son histoire, aux paysages colorés ! J’espère que ce premier carnet vous aura plu 😉 !

Rendez-vous dans une semaine pour le prochain article consacré à la Drôme !

* Stay tuned *

Publicités

2 commentaires sur « Carnet de voyage : La Drôme Provençale #1 »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s